enfr

Politique antipourriel

Conformément à la loi canadienne antipourriel (LCAP), voici comment nous communiquons avec vous par voie électronique, et à quel moment nous le faisons.

Nous vous envoyons régulièrement des courriels si...

  1. Vous nous avez fourni votre nom et votre adresse électronique en remplissant le formulaire d’abonnement à nos bulletins sur notre site Web;
  2. Vous avez coché la case vous abonnant à notre liste d’envoi lorsque vous avez demandé une version d’essai;
  3. Vous avez acheté un de nos logiciels ;
  4. Vous avez laissé votre carte professionnelle dans le « bocal » d’abonnement à notre liste d’envoi lors d’un salon professionnel ou un colloque.

Nous envoyons occasionnellement des courriels uniques...

  1. Aux personnes qui ont assisté à nos webinaires ou séminaires, pour leur fournir des liens vers des vidéos ou du matériel de formation supplémentaire;
  2. Aux personnes inscrites sur des listes d’envoi d’autres organisations à qui vous avez donné votre consentement à cet égard. Habituellement, ces listes viennent d’autres salons professionnels ou conférences, par exemple lorsque nous participons à la tournée de séminaires d’Alan Salmon à l’automne.

Dans les deux cas, ces listes ne sont jamais intégrées à notre liste d’envoi de base.

Nous n’effectuons jamais d’appels automatisés et nous n’envoyons jamais de messages textes

Nous n’utilisons pas de systèmes téléphoniques automatisés qui laissent des messages, pas plus que nous n’envoyons de messages textes aux téléphones mobiles.

Vous avez toujours le choix

Peu importe la façon dont vous vous inscrivez à notre liste, vous trouverez au bas de tous nos courriels une façon claire et facile de vous désabonner. Vous n’avez qu’à cliquer sur le lien fourni.

Si vous êtes un client actuel, gardez à l’esprit que nous ne recevrez plus de courriels pour vous informer des mises à jour de votre logiciel. Vous continuerez bien entendu de voir les annonces concernant les nouvelles versions sur notre blogue, et dans les avis de mise à jour automatiques de notre produit.

Voilà pour la réponse courte. Si vous désirez connaître le texte exact de la Loi, poursuivez votre lecture...


La réponse longue

Trilogy Software (TaxCycle) se conforme à la LCAP. Les points saillants de la LCAP et des commentaires sur la façon dont Trilogy Software les respecte figurent ci-dessous.

Le texte complet de la LCAP se trouve ici : http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/E-1.6/TexteComplet.html

Paragraphe 1(1)

Un « message électronique » est un message envoyé par tout moyen de télécommunication, notamment un message textuel, sonore, vocal ou visuel.

Une « adresse électronique » est toute adresse utilisée relativement à la transmission d’un message électronique à l’un des comptes suivants :

a) un compte courriel;
b) un compte messagerie instantanée;
c) un compte téléphone;
d) tout compte similaire.

Dans le cadre de ses activités commerciales, TRILOGY SOFTWARE envoie régulièrement des communications électroniques aux adresses électroniques aussi bien de ses clients potentiels que de ses clients existants.

TRILOGY SOFTWARE envoie actuellement seulement des messages électroniques sous forme de courriels, qui peuvent comprendre du texte, des graphiques et des liens aussi bien vers des sites Web externes que vers www.taxcycle.com.

Des types d’adresses électroniques énumérés dans la Loi, TRILOGY n’utilise actuellement que les comptes d’adresses électroniques.

TRILOGY SOFTWARE n’utilise pas de systèmes téléphoniques automatisés qui laissent des messages, pas plus que TRILOGY SOFTWARE n’envoie de messages textes aux téléphones mobiles.

Paragraphe 1(2)

Un message électronique commercial est un message électronique dont il est raisonnable de conclure, vu son contenu, le contenu de tout site Web ou autre banque de données auquel il donne accès par hyperlien ou l’information qu’il donne sur la personne à contacter, qu’il a pour but, entre autres, d’encourager la participation à une activité commerciale et, notamment, tout message électronique qui, selon le cas :

a) comporte une offre d’achat, de vente, de troc ou de louage d’un produit, bien, service, terrain ou droit ou intérêt foncier;
b) offre une possibilité d’affaires, d’investissement ou de jeu;
c) annonce ou fait la promotion d’une chose ou possibilité mentionnée aux alinéas a) ou b);
d) fait la promotion d’une personne, y compris l’image de celle-ci auprès du public, comme étant une personne qui accomplit — ou a l’intention d’accomplir — un des actes mentionnés aux alinéas a) à c).

TRILOGY SOFTWARE envoie régulièrement des courriels aux adresses inscrites dans deux bases de données :

  1. Les clients existants reçoivent des courriels éducatifs, des rappels concernant les mises à jour de leurs logiciels de même que des renseignements sur leur compte et notre travail auprès d’eux, en plus de messages commerciaux;
  2. Les clients potentiels reçoivent un bulletin mensuel, qui combine de l’information éducative et des offres de renseignements complémentaires sur l’achat de logiciels et les nouvelles versions offertes.

TRILOGY SOFTWARE envoie aussi des courriels uniques aux personnes qui envoient des demandes de renseignements :

  1. Les personnes qui assistent à un webinaire reçoivent un courriel informatif le lendemain du webinaire;
  2. Les personnes qui assistent à un séminaire peuvent recevoir un courriel contenant de l’information de suivi après le séminaire;
  3. Occasionnellement, les clients qui assistent à des colloques et à des séminaires (par exemple dans le cadre de la tournée de séminaires d’Alan Salmon) peuvent recevoir un courriel. Dans ces cas, la liste est fournie par l’autre organisation, qui a obtenu au préalable une autorisation en ce sens.

Paragraphe 1(3)

Le message électronique comportant une demande de consentement en vue de la transmission d’un message visé au paragraphe (2) est aussi considéré comme un message électronique commercial.

Depuis l’entrée en vigueur de la Loi, TRILOGY SOFTWARE n’a pas envoyé de demandes non sollicitées d’adresses électroniques, pour quelque raison que ce soit.

Paragraphe 6(1)

Il est interdit d’envoyer à une adresse électronique un message électronique commercial, de l’y faire envoyer ou de permettre qu’il y soit envoyé, sauf si :

a) la personne à qui le message est envoyé a consenti expressément ou tacitement à le recevoir;
b) le message est conforme au paragraphe (2).

TRILOGY SOFTWARE envoie des messages électroniques de quatre façons :

  1. Lorsque la personne s’abonne explicitement à la liste d’envoi, comme on le voit ci-dessous dans la page d’accueil www.taxcycle.com. Un courriel est envoyé immédiatement au destinataire pour lui demander de confirmer son consentement en cliquant sur le lien fourni dans le courriel (« double procédure d’inscription »)
  2. Si une personne demande à télécharger une version d’essai à partir du site TRILOGY SOFTWARE, elle peut accepter de recevoir notre bulletin en cochant délibérément une option dans le formulaire de demande, comme on le voit ci-dessous, précisant que « Oui », elle veut recevoir le bulletin TRILOGY SOFTWARE (clairement indiqué). Voir ci-dessous. Si la personne ne coche pas l’option « Oui », elle n’est pas ajoutée à la liste d’envoi de notre bulletin mensuel. Toutefois, des renseignements sur l’utilisation de la version d'essai lui seront envoyés par courriel dans le cadre du service de fourniture de notre logiciel. Cet envoi est conforme aux lignes directrices du CRTC sur l’interprétation du Règlement sur la protection du commerce électronique : https://crtc.gc.ca/fra/archive/2012/2012-548.htm
  3. Si une personne achète notre logiciel, elle reçoit des communications électroniques dans le cadre de notre service / de son abonnement.
  4. TRILOGY SOFTWARE recueille aussi des adresses électroniques dans des « bocaux » lors de salons professionnels. Il est clairement indiqué que les renseignements des cartes professionnelles déposées dans ces bocaux seront ajoutés à notre base de données de clients potentiels.

Depuis que TRILOGY SOFTWARE s’est constituée en société, elle a respecté les quatre pratiques ci-dessus en prévision de la mise en application de la Loi canadienne antipourriel (LCAP).

Paragraphe 6(2)

Le message doit respecter les exigences réglementaires quant à sa forme et comporter, à la fois :

a) les renseignements réglementaires permettant d’identifier la personne qui l’a envoyé ainsi que, le cas échéant, celle au nom de qui il a été envoyé;
b) les renseignements permettant à la personne qui l’a reçu de communiquer facilement avec l’une ou l’autre des personnes visées à l’alinéa a);
c) la description d’un mécanisme d’exclusion conforme au paragraphe 11(1).

TRILOGY SOFTWARE s’identifie clairement comme expéditeur tant des courriels de comptes clients que des bulletins. TRILOGY SOFTWARE intègre toutes les coordonnées pertinentes dans les courriels. TRILOGY SOFTWARE intègre des liens de désabonnement dans tous ses courriels.

TRILOGY SOFTWARE utilise MailChimp.com en tant que service de courriel. MailChimp est un service de marketing par courriel sur le Web de premier plan, que l’on appelle aussi « expéditeur d’envois en nombre ». Les expéditeurs d’envois en nombre sont tenus par la loi d’inclure un lien de désabonnement dans chaque courriel.

Le désabonnement est appliqué immédiatement, bien avant la limite de 10 jours prescrite à l’alinéa 11(4)b).

Paragraphe 6(6)

L’alinéa (1)a) ne s’applique pas aux messages électroniques commerciaux qui sont uniquement, selon le cas :

a) des messages qui donnent, à la demande des personnes qui les reçoivent, un prix ou une estimation pour la fourniture de biens, produits, services, terrains ou droits ou intérêts fonciers;
b) des messages qui facilitent, complètent ou confirment la réalisation d’une opération commerciale que les personnes qui les reçoivent ont au préalable accepté de conclure avec les personnes qui les ont envoyés ou, le cas échéant, celles au nom de qui ils ont été envoyés;
c) des messages qui donnent des renseignements en matière de garantie, de rappel ou de sécurité à l’égard de biens ou produits utilisés ou achetés par les personnes qui reçoivent ces messages ou de services obtenus par celles-ci;
d) des messages qui donnent des éléments d’information factuels aux personnes qui les reçoivent à l’égard :
(i) soit de l’utilisation ou de l’achat par ces personnes, pendant une certaine période, de biens, produits ou services offerts par les personnes qui ont envoyé ces messages ou, le cas échéant, celles au nom de qui ils ont été envoyés au titre d’un abonnement, d’une adhésion, d’un compte, d’un prêt ou de toute autre relation semblable
(ii) soit de cet abonnement, cette adhésion, ce compte, ce prêt ou cette autre relation;
e) des messages qui fournissent des renseignements directement liés au statut d’employé des personnes qui les reçoivent ou à tout régime de prestations auquel elles participent ou dont elles tirent des avantages;
f) des messages au moyen desquels sont livrés des biens, produits ou services, y compris des mises à jour ou des améliorations à l’égard de ceux-ci, auxquels les personnes qui reçoivent ces messages ont droit au titre d’une opération déjà conclue avec les personnes qui les ont envoyés ou, le cas échéant, celles au nom de qui ils ont été envoyés; [...]

De façon claire :

  • TRILOGY SOFTWARE fournit des prix et des estimations par courriel en vertu de l’alinéa 6(6)a);
  • TRILOGY SOFTWARE fournit de l’information et des instructions sur ses logiciels par courriel en vertu de l’alinéa 6(6)c)
  • TRILOGY SOFTWARE fournit des courriels aux clients existants en vertu de l’alinéa 6(6)d), sous forme d’achat annuel ponctuel ou d'abonnement mensuel
  • TRILOGY SOFTWARE n’a pas de relation d’emploi avec les membres de sa liste d’envoi selon l’alinéa 6(6)e);

… tous ces éléments se faisant dans le cours des activités normales en vertu du paragraphe 6(6), et étant conformes à la Loi.